Duo Natalia

Aucune autre forme de musique n’exige peut-être une concentration de forces plus élevée que la musique de chambre. Cependant, une fois qu’elle est atteinte et que les musiciens ont réalisé une unité de cœur et d’esprit, la musique de chambre peut vraiment devenir fascinante. Le duo Natalia, fondé par la violoniste Natalia van der Mersch et la pianiste Natalia Kovalzon, a atteint une harmonie bien au-delà de leurs prénoms identiques. En 2018, Duo Natalia a sorti son premier album, La Folia, avec des œuvres d’Arcangelo Corelli, Johann Sebastian Bach, Franz Schubert, Antonín Dvořák, Bela Bartók, Henryk Wieniawski et John Williams. Le présent enregistrement consacré à de grands musiciens russes tels que Tchaikovsky, Glinka, Rubinstein, Rachmaninoff et Stravinsky.

Natalia van der Mersch

La violoniste Natalia van der Mersch – Steurer est née à Essen, en Allemagne. Son talent musical a été reconnu très tôt par le violoniste et pédagogue russe de renommée mondiale Zakhar Bron. Il l’a acceptée dans sa classe à l’Académie de musique de Lübeck. Elle a ensuite été invitée par le célèbre virtuose du violon russe Igor Oistrakh à sa nouvelle classe de maître au Conservatoire Royal de Bruxelles, où elle a terminé son examen de concert avec grande distinction.

Natalia van der Mersch a reçu plusieurs récompenses au cours de ses études, notamment le prix Parke-Davis à Freiburg et le prix Aalto à Essen. Elle a fait ses débuts en concert avec orchestre en interprétant le concerto pour violon d’Antonín Dvořák avec l’Orchestre philharmonique slovène au Meistersingerhalle de Nuremberg. Depuis, elle est apparue sur des scènes de concerts nationaux et internationaux avec le Kölner Kammerorchester, le Hamburg Philharmonic and Essen Philharmonic, le Polish Chamber Philharmonic, l’Orchestre de Chambre National de Toulouse et avec le Campus Orchestra Israel.

Natalia a été invitée à de nombreux festivals de musique, dont le Schleswig Holstein Musik Festival, le Rheingau Festival et le Gstaad Music Festival. Son premier enregistrement sur CD a été réalisé en 1990 «Zahkar Bron’s Meisterschüler» avec Vadim Repin, Maxim Vengerov et David Garrett suivi de «Natalia Steurer» avec le pianiste Alexander Markovich, «Salut d’amour» avec le pianiste Luc Devos, «Liebesfreud» avec le pianiste Eduard Kiprsky et «La Folia» avec Natalia Kovalzon.

Natalia van der Mersch, mère de six enfants, vit avec sa famille à Luxembourg.

Natalia Kovalzon

La pianiste Natalia Kovalzon est née à Bichkek, au Kirghizistan. Après avoir reçu sa première instruction musicale avec Natalia Korolkova à Omsk et avec Alla Ouritskaya au Conservatoire d’État de Musique, Natalia a poursuivi ses études avec Elena Gavrilova au Conservatoire National du Kirghizistan, d’où elle est diplômée avec des diplômes en piano solo, pédagogie et accompagnement ainsi comme musique de chambre. Elle a terminé son éducation musicale en master classes avec Daniel Blumenthal et Tatevik Mokatsian.

Natalia Kolvazon a fait ses débuts avec l’Omsk Philharmonic Orchestra et le Riga Chamber Orchestra. Elle a depuis entamé une collaboration régulière avec le Luxemburg Chamber Orchestra.

Natalia Kovalzon est la directrice artistique d’Artistes en herbe, une association dédiée au mentorat et au soutien de jeunes instrumentistes au talent exceptionnel. Son profond intérêt pour la musique contemporaine lui a valu une collaboration avec l’ensemble United Instruments of Lucilin, fondé en 1999 au Luxembourg.

En tant que musicienne de chambre passionnée, Natalia Kovalzon, mère de deux enfants, se produit régulièrement au Luxembourg, en Belgique et en France. En 2019, elle a participé aux Recontres musicales internationales d’Enghien.